L'EVANGILE SELON MARIE S'INFILTRE

CV_MarieSinfiltre-V7 jpeg.jpg

Le 2 octobre 2020, est sorti mon premier livre.

 

Un livre ! Exposer une partie de son âme et de sa cervelle comme ça... quelle impudeur fantastique ! C'est tout une page de ma vie qui se tourne avec 199 pages d'un livre foisonnant, un guide pour se libérer des complexes qui empoisonnent notre existence, une bible qui propose un nouveau monde où la liberté et l'irrévérence font loi. On croit souvent que mon personnage est irréfléchi, totalement narcissique, une connasse gâtée pourrie, qui cherche le buzz pour le buzz, faire parler d'elle… C'est VRAI !

 

Mais il y a aussi derrière chaque vidéo, ou posture provocatrice, une révolte profonde contre un monde que je ne comprends pas toujours, qui m'interpelle dans son absurdité, qui me fait rire et me met en colère. Un monde dangereux car de plus en plus lisse, choqué, unanime. J'ai décidé de transformer cette colère en joie, en rire, en livre.

 

Je me revois au premier rang de ma classe d'Hypokhâgne, à apprendre tout par cœur déjà, à me sentir stupide et inculte, le stylo trop lourd entre mes doigts tordus par mes complexes, ma peur de l'échec, mon incapacité à affirmer ma liberté et ma différence. Je me revois à lever la main, me tromper ouvertement, en rire pour ne pas paraître trop ridicule auprès des autres, les fameux "autres" toujours plus doués et intelligents. Et puis les livres ingurgités, cette soif de littérature, l'amour des mots sans cesse cassé par la performance, les commentaires et dissertations, que seul le théâtre bien plus tard réparera comme une évidence.

 

Si je pouvais simplement parler à cette étudiante de 18 ans, la prendre dans mes bras pour lui dire de ne pas s'inquiéter, lui dire qu'avant ses 30 ans elle aura publié son premier livre dans une très belle maison d’édition. Lui dire aussi qu'elle s'est enfin trouvée, et que même si elle ne plaît pas à tout le monde, elle est aujourd'hui profondément heureuse.